Famille du PASSAGE

passage.jpg (8199 octets)

du PASSAGE porte " de sable à trois fasces ondées d'or"
"PIETAS, INTEGRITAS, MAGNANIMITAS"


  Christophe
Gentilhomme du duché de Clèves
 
  Jacques
1425 - 1500
1er seigneur de Sinceny
1485 - par acquisition
 
  François
1482 - 1558
2° seigneur de Sinceny
 
  Nicolas
1520 - 1577
3° seigneur de Sinceny
 
  Josias
1560 - 1625
4° seigneur de Sinceny
1er Seigneur de Caillouel
1588 - du chef de Madeleine de Folleville
Jean
1er seigneur de Charmes 1601 - par acquisition
François
2° seigneur de Charmes
Bernard
3° seigneur de Charmes qui passe à la famille du Liez 1688 - par mariage de Françoise de Flavigny
X
  Charles
1590 - 1665
5° seigneur de Sinceny
2° seigneur de Caillouel
 
Jean
6° seigneur de Sinceny
Qu'il vend en 1682
2 filles X
François
1645  - 1715
3° seigneur de Caillouel
Pierre-François
Seigneur du Clos, du chef de sa mère,
Perrette Renault - 1714
  Claude
1683 - 1725
4° seigneur de Caillouel
Marie-Elisabeth
La "Jolie demoiselle" de Saint-Cyr - Sans alliance - vend le Clos en 1799
X
Bernard-Gabriel
5° seigneur de Caillouel
Jean-Baptiste Gabriel
6° seigneur de Caillouel
Alexandre
7° seigneur de Caillouel
X
Jean-Baptiste
1720 - 1810
1er seigneur de Sainte-Segrée
1763 - du chef de Catherine de Hébert
 
  Louis-Gabriel
1769 - 1850
2° seigneur de Sainte-Segrée
 

Notes :

N.B. Seuls les chefs de branches sont indiqués

Josias du Passage, reçut Henri IV à Sinceny lors du siège de la Fère et fut ensuite, comme aide de camp, l'un des cent gentilhommes de la maison du Roi Louis XIII.
Charles du Passage, son fils, Commssaire ordinaire de l'Artillerie de France, lui aussi gentilhomme de la Chambre du Roi Louis XIII. C'était un personnage considérable. Fait Chevalier de l'Ordre de Saint-Michel il y rencontra, entre autres confrères picards: Charles de Carvoisin d'Archy, Nicolas de Lannoi, baron d'Auxile-Château, son frère Claude, baron de Brétizel, seigneur du Vieux-Rouen, Adrien de Forceville, seigneur de Bezencourt.
Louis du Passage, dit le "chevalier de Sinceny", chevalier de Malte.

A toutes les époques et sur tous les champs de bataille, notamment Fontenoy, on trouve alors quantité de du Passage sous les armes. En Flandre, en Louisiane, aux Indes, pendant la guerre de Sept Ans, et dans l'armée de Condé sous la Révolution.

François du Passage, général, gouverneur des villes de Neuf-Brisach et Colmar, sous Louis XIV.
Jean du Passage, écuyer de Gaston d'Orléans, gouverneur de Chauny et Folembray, bailli de Coucy et capitaine des Chasses du Roi. Toutes ces hautes fonctions l'ayant ruiné, il vendit Sinceny en 1685. (Le château, détruit en 1917, a été reconstruit récemment par son actuel propriétaire, M. Gaston Rigaud. Les armes du Passage y figurent sur le mur du vestibule)

Aventures des trois frères du Passage, les trois mousquetaires de la famille :

Le premier, François-Gaspard, capitaine de grenadiers, servit dans les troupes de la Marine, en Louisiane en 1747 et finit sa carrière comme lieutenant-Générale du Roi, Gouverneur de la Citadelle de l'Ile de Ré;
le second, Bernard-Angélique, capitaine au corp royal des Ingénieurs de la Compagnie des Indes. Deux fois blessé dans les campagnes de la Bourbonnais, on trouve ses traces à Matlan, à Mahé, à Golconde où il reçut la croix de Saint-Louis. Il tremina sa carrière sous Lally-Tollendal, comme ingénieur en chef de la place Pondichéry.
Le troisième, Claude-Louis, jumeau du précédent, Cadet-Gentilhomme de Rochefort il s'embarqua en 1736 pour la Louisiane et fit campagne contre les Peaux-Rouges. En 1759, Gouverneur de Mazulipatam aux Indes, après la prise de cette ville par Dupleix. Il fut tué à Madras en 1759.
Jean-Baptiste du Passage, capitaine au régiment de Poitou; né en 1720 à Caillouel, mort en 1810 à 91 ans à Sainte-Segrée. Après une carrière militaire très remplie, il fut arrêté sous la Terreur et incarcéré à Amiens avec sa femme et son frère. Thermidor arriva à temps pour le sauver de la guillotine. Il avait épousé en 1758, en premières noces, Catherine de Hébert, d'une famille d'origine écossaise. C'est elle qui lui apporta en dot la seignerie de Sainte-Segrée qui venait de la très ancienne famille de Monsures, et dont l'apanage fut reconnu à Jean-Baptiste le 12 février 1763, par le comte de Noailles, Prince de Poix.

Louis-Gabriel
Comte du Passage 1769-1850

Naissance : 1769
Mort : 1850

Parents

Jean-Baptiste du Passage  

Mariages

  1. xx xxx xxxx : Charlotte de Valanglart
    Edouard (1806 - 1872) Epouse Sidonie de Fercourt
    Casimir (1807 - 1889) Epouse Eulalie de Riencourt
    Eugéne (1809 - 1881) Epouse Elisabeth de Gillès
    Gustave (1811- 1878) Epouse Pauline de Buissy

Notes

Né à Sainte-Segrée en 1769, sous Louis XV, il était, à l'heure de la Révolution, lieutenant au Régiment de poitou, comme autrefois son père et ses oncles, et comme son fère ainé Jean-Baptiste, mort sans postérité en 1795, des suites de ses blessures.

Fidèle au Roi, il émigra et servit dans l'armée de Condé, comme capitaine de la 10° Compagnie de Chasseurs Nobles. Dés lors, proscrit, plongé dans la misère, il vécut pendant sis ans à Hambourg, où réfugié chez une cousine, la princesse de Berghes-Saint-Winock, il gagna sa vie comme boulanger.

Rentré en France en 1802, il épousa Charlotte de Valanglart, reçut la croix de Saint-Louis des mains de Louis XVIII, vécut sans autres histoires et mourut à Sainte-Segrée en 1850, à 85 ans. En 1839, il avait acheté le domaine de Bezencourt destiné à son quatrième fils, Gustave.


Gustave du Passage
1811 - 1878

Naissance : 1811
Mort : 1878

Parents

Louis-Gabriel Comte du Passage Charlotte de Valanglart

Mariages

  1. xx xxx xxxx : Pauline de Buissy
    Gaston (1844 - 1888) Epouse Jeanne de Hau de Staplande
    Louis (1850 - 1924) Epouse Louise de Hau de Staplande
    Raoul (1854 - 1918) Epouse Marie de Gillès
    Mathilde (1848 - 1905) Epouse Octave de Jenlis

Notes


Louis du Passage
1850 - 1924

Naissance : 1850
Mort : 1924

Parents

Gustave du Passage Pauline de Buissy

Mariages

  1. xx xxx xxxx : Louise de Hau de Staplande
    Gustave (1878 - 1961) Epouse Louise de Brétizel
    Alice (1880 - ) Epouse Etienne de Rocquigny du Fayel
    Louis-Robert (1885 - 1959) Epouse Marie de Septenville

Notes


Alice du Passage
1880 -

Naissance : 1880
Mort :

Parents

Louis du Passage Louise de Hau de Staplande

Mariages

  1. 15 octobre 1904 : à Woirel, Etienne de Rocquigny du Fayel
Anne-Marie-Joseph (née à Cherbourg le 7 avril 1906)
Epouse à Drucat le 24 septembre 1929, Charles Toubeau de Maisonneuve.
Yvonne-Marie_Joseph (née à Cherbourg le 7 avril 1909)
Epouse le 20 septembre 1932 à Drucat, François-Xavier de Tarade de Corbeilles.
Marie-Thérèse-Joséphine-Jeanne (née à Lyon le 21 mai 1914)
Epouse à Drucat le 20 aout 1937, Gabriel de Mython d'Harcelines, qui décéda à Paris le 25 octobre 1960 et fut inhumé à Drucat.
Etienne-Jacques-Joseph-Marie (né posthume à Lyon le 10 janvier 1916)

Notes


Fichier créé le 22 janvier 1999 par Stéphane LEBRUN. d'après le document d'Antoine du Passage "La tradition du Passage" 21 mars 1964